Les Demeures des Savoies et les Territoire de Saluzzo

 

LES DEMEURES DES SAVOIES ET LE TERRITOIRE DE SALUZZO

Un petit séjour pour découvrir la Turin des Savoie et première capitale d’Italie, les territoires de Saluzzo et la Vallée du Monviso

4 jours – 3 nuits

1° jour: visite de Saluzzo – voire le programme «Weekend dans le Marquisat de Saluzzo».
Visite au Château de Racconigi. Résidence estive des Savoie jusqu’au 1946, il a été fondé au XI siècle come maison-forte dans la Marca de Tourin, il est passé au marquis de Saluzzo et puis de Savoie. Emanuele de Savoie – Carignano a voulu la première restauration en 1600 ; les travaux reprenaient en 1755 e en 1834 Carlo Alberto agrandit le bâtiment avec deux ailes supplementaires. A l’intérieur on peut admirer : le Salon de Diana, le Salon D’Ercole et la Salon de la Rappresentanza. Les meubles et les décorations sont de l’époque de Carlo Alberto I. Les serres et le grand parc sont à visiter.

2° jour : journée dédié à la découverte de Torino, première capitale d’Italie.

On peut visiter le Musée Egyptien  avec plus de 8000 objets comme statues, papyrus, sarcophages, stèles et momies. Le symbole de la collection est la statue du Pharaon Ramesse II, considérée un chef-d’œuvre de la sculpture égyptienne. Le Musée Egyptien est une des collections les plus importantes pour la recherche de la civilité égyptienne des origines (IV millénaire a.C.)  grâce à plus de trois siècles d’hystoire. La collection est disposé sur trois étages et la visite des secteurs les plus importantes ne dure moins que 2 heures. 

Visite au Palais Royal de Torino, Palais Madama et Dom. Dès que dans le 1563 Emanuele Filiberto déplace la capitale à Torino, la ville devient aussi la résidence du roi, qui fait construire un Palais Royale. Dans les différents époques, il vient modifié selon le goût et les nécessités des régents. Parmi les plus curieuses créations on peut citer la « Scala delle Forbici », à double montée et le « Gabinetto Cinese », qui démontre le goût pour l’exotique. Palais Madama a été bâti par les romains comme porte citoyenne. Il a été structure de défense et après siège des Savoie. Le Dom de Torino, consacré à S.Giovanni Battista, est située dans l’homonyme place et est l’unique exemple de l’art rinascimentale encore visible dans la ville. L’édifice se présente austère : il est divisé en trois nefs et il est construit sur plan à croix latine. Sous la Tribune Royale, est gardée du 1998, la Sindone, qui est montrée aux fidèles dans les grandes occasions.

Visite au Palais de Chasse de Stupinigi. Le Palais de Chasse de Stupinigi, enrichi par le parc environnant, a été bâti selon le projet de Juvarra. Maintenant il est siège du Musée  de l’Art de Meubler et d’expositions temporaires.

Visite au Palais de Venaria Reale. La Reggia de Venaria Reale est une des residences des Savoie et elle fait partie du patrimoine de l’ UNESCO. Elle a été bâti dans la deuxième moitié du XXVII siècle come residence pour la chasse de Carlo Emanuele Secondo, selon le projet de l’architecte Amedeo de Castellamonte qui a rendu la Salle de Diana une liaison entre le palais et les jardins. Garove et Juvarra ont été appelé par Vittorio Amedeo II, et ici Juvarra a construit un de ses chef d’œuvre : La Grande Galerie, la Chapelle de Saint Hubert, le bâtiment qui forme l’écurie et la Citroneria. Après Benedetto Alfieri a cré le Rondo avec les statues des Saisons. Après une longue restauration, La Reggia est aujourd’hui un centre pour les vernissages et les concerts. 


3° jour:
 Visite à l’Abbaye de Staffarda. A’ 9 Km de Saluzzo se trouve L’Abbaye de Staffarda, fondée le 25 Juillet 1135 par Manfredo I (seigneur de Saluzzo). L’Abbaye, centre de la congrégation des Cisterciens s’est développé dans le XII et XIII siècle comme centre agricole, siège de foire et marché. Dans le 1690 l’Abbaye a été théâtre de sanglant contrastes entre les troupes du général français Catinat et les autrichien- piémontais guidés par Vittorio Amedeo I. L’église, commencé dans le 1150, élancé entre le Romantique et le Gotique, a été terminé dans le 1210. Dans le 1527 environ, elle a été restauré et consacré : à cette période remontent les fresques de la façade, le chaire et l’ensemble des sculptures de bois. Le cloître limitrophe à l’église était le centre de la vie monastique. Les édifices étaient distribués selon la division entre les moines « capitolari » ( ceux qui respectaient le règlement) et les moines « conversi » (laïcs qui faisaient les travailles manuels). Du cloître on accédait au réfectoire, aux dortoirs, au potager, au cimentière et à la bibliothèque.

Visite au Château de Manta et Lagnasco.  Le Château de Manta, proprieté du Fai, d’origine médiévale, célèbre pour les fresques gotiques gardés en façon optime dans la Salle Baronale qui représentent des sujets tirés du « Chevalier Errant », ècrit par la Marquis Tommaso III de Saluzzo et, de l’autre coté, la « Fontaine de la jeunesse », où empereurs, reines et évêques se dépêchent pour obtenir la jeunesse éternelle. Visite au Château de Lagnasco du 1100, propriété de la famille Tapparelli d’ Azeglio. Le bâtiment est fortifié par puissantes tours carrées. A’ l’intérieur il y a des peintures de la Renaissance de remarquable importance.
 

4° jour: La journée est dédié à la visite d’une vallée alpine à votre choix.
La Vallée Po, qui conduit jusqu’à la source du fleuve plus long d’Italie, le fleuve Po, permit la visite de la Chapelle Marchionale et de l’église de Revello.

La Vallée Varaita joint l’Italie et la France avec le Colle Dell’Agnello et on peut y visiter les églises de Rossana et de Sampeyre.

La Vallée Maira, on peut y arriver à travers le colle de Sampeyre et le village d’Elva où se trouvent les peintures du célèbre peintre Hans Clemer.

Ceux qui aiment les promenades alpines peuvent trouver dans chacune vallée une grande variété d’excursions à pied (on peut regarder le programme «Excursions en été et sports d’hiver»).

Comments are closed.